ABOUT


Mon nom est Lewis alias Lewisink, je suis un artiste pluridisciplinaire basé à Paris.

J’avais environ dix ans quand j’ai vu pour la première fois le travail de Victor Vasarely. Mon amour pour la géométrie et l’art optique a commencé ce jour et n’a jamais cessé de grandir. A l’âge de dix-sept ans, j’ai fait un programme d’été à l’école de design de Rhode Island (RISD), cela a confirmé mon choix d’étudier l’art. Quand je suis retourné en Europe, j’ai déménagé en Suisse pour faire un bachelor de design graphique à L’École Cantonale d’Art de Lausanne (ÉCAL).
 
Bien qu’ayant étudié le graphisme pendant plusieurs années, je ne me suis jamais imaginé en tant que designer graphique. Je voulais simplement apprendre les outils pour pouvoir par la suite les utiliser dans mon travail artistique ainsi que dans le tatouage. J’ai dû apprendre beaucoup sur les ordinateurs pour pouvoir créer des patterns et des formes géométriques plus complexes que je ne pouvais faire manuellement.

Après mes études, j’ai décidé de rester en Suisse un peu plus longtemps. J’ai déménagé près de Neuchâtel où j’ai commencé à tatouer pendant deux ans. 
Je suis maintenant basé à Paris où j’ai ouvert mon studio privé d’art et de tatouage, BLACK SYMMETRY.
 
Depuis le plus jeune âge, j’ai toujours été intéressé par créer et dessiner. 
Je n’ai jamais été fort avec le dessin d’observation c’est pourquoi j’ai commencé très tôt à créer des formes géométriques et des patterns sur du papier quadrillé. En ce qui concerne le tatouage, le choix de faire du Dotwork est venu naturellement. Je savais déjà que je voulais travailler avec la géométrie. J’ai simplement choisi la meilleure technique qui me permettait de le faire sur de la peau. Quand il s’agit de géométrie, les points vieillissent généralement mieux et j’aime particulièrement la texture.

Ce qui m’intéresse le plus dans le tatouage est d’utiliser le corps comme support et de travailler dans toute sa surface. J’aime faire connecter chaque partie à une autre et jouer avec la distorsion et le mouvement. 
Même si je travaille parfois sur des pièces plus petites, je me concentre désormais principalement sur la création de pièces symétriques et géométriques sur la totalité du corps. Le corps humain étant lui-même symétrique je trouve cela plus naturel et que c’est ce qui le met le plus en valeur.
 
Je crois aussi qu'en me concentrant sur des pièces plus grandes, j’arrive à faire quelque chose qui à un réel impact pour les gens. En passant par un tel processus de recouvrement, je peux vraiment voir la personne changer et évoluer avec le temps. Pas seulement physiquement ce qui est évident mais aussi psychiquement. C’est une très belle chose de pouvoir assister à ce gain d’estime et de confiance en soi et je suis très fier de pouvoir aider les gens à se sentir mieux dans leurs corps.

De plus, je pense que c’est très intéressant d’avoir une « support» qui a une opinion et avec qui je peux interagir. J’apprends énormément de chaque personne avec qui j’ai travaillé et ce processus artistique crée une superbe expérience humaine.
 
J’ai toujours travaillé seul dans un studio privé, je trouve cela plus calme et intime et m’aide à me concentrer. Le calme, la concentration et la bonne musique sont des éléments clés de l’expérience que je souhaite offrir.